Accueil
Le Cabinet  | La Psychologie  | La Sexologie  | Contact / Accès  | Prendre rendez-vous  | Plan du site    |  
 
  Le Cabinet
- Les Psychologues
- Photos des cabinets
- Tarifs
- Courants théoriques
- Thérapies pratiquées
- Bilans Psychologiques
- Formation
- Articles & Actualités
 

ARTICLES & ACTUALITES

. « Toujours trop de somnifères chez les personnes âgées » , le 08/11/2012

www.mediscoop.net, Marie Lestelle, 08/11/2012.

Près d’un tiers des personnes de plus de 65 ans consomme des somnifères de manière chronique. Dans plus d’un cas sur deux, ces traitements ne seraient pas indiqués selon la Haute Autorité de Santé. Celle-ci rappelle que seulement 10 à 20% des plaintes du sommeil sont de véritables insomnies et peuvent relever d’un traitement par somnifères.

Face à l’usage massif de somnifères chez les personnes âgées et au risque d’effets délétères dans cette population, la Haute Autorité de Santé a élaboré en 2006 des recommandations de bon usage pour ces médicaments mais sans succès. La consommation ne diminue pas suffisamment et de nombreuses prescriptions sont inutiles. Seules 10 à 20% des plaintes du sommeil sont de véritables insomnies et peuvent relever d’un traitement par somnifères, indique la Haute Autorité de Santé.
Devant des plaintes chroniques du sommeil, le médecin doit rechercher des signes associés : douleurs, anxiété, dépression ou encore problèmes urinaires, apnée du sommeil. Par ailleurs, la plainte peut s’expliquer par un changement physiologique. La personne âgée dort moins la nuit et son sommeil se répartit différemment sur la journée (siestes par exemple).
Si l’usage de somnifères est nécessaire, le traitement doit être de courte durée, de quelques jours à 4 semaines maximum, en prévoyant l’arrêt dès la prescription. L’arrêt progressif permet aux personnes âgées de retrouver un sommeil naturel, plus récupérateur, même s’il est plus court ou plus fractionné.
Source :
Haute Autorité de Santé. Troubles du sommeil, stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées. http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1299994/troubles-du-sommeil-stop-a-la-prescription-systematique-de-somniferes-chez-les-personnes-agees




Cabinet de Psychologie et Sexologie
Contact : Amandine Edard - Psychologue Clinicienne - Tél : 06 62 89 78 89 - http://www.psybordeaux.fr - Siret 529 378 762 00015 - N°ADELI 33 93 0937 9 - Membre de l'AFTCC
Dorothée Carpentier - Psychologue Clinicienne - N° Siret 752 899 245 00019 - N° ADELI 33 93 1340 4 - Membre de l'Irccade
Thérapie individuelle enfant / ado / adulte . Sexologie et Thérapie de couple . Passation de tests projectifs et psychométriques, tels que QI, personnalité, diagnostic.

"La tendance la plus profonde de toute activité humaine est la marche vers l'équilibre. Jean Piaget, 1964"